Des lectures qui m'ont ravie, emportée, surprise (suite)

 

Hernan Rivera Letelier, Mirage d'amour avec fanfare.

Un village dans le désert d'Atacama. Nous sommes au Chili. Une région minière, peuplée d'ouvriers exploités par de grosses entreprises étrangères, encouragées par l'Etat. Une héroïne belle, prude, cultivée, sensible et douée d'empathie. Un musicien sûr de lui jusqu'à l'écoeurement, séducteur fou.

Rien ne peut les réunir, si ce n'est le hasard. Dans une ville transformée en lupanar toutes les fins de semaine. Et Golondrina del Rosario se donnera une nuit de chaleur, dans le noir, à Bello Sandalio.

Ce roman baroque à la langue poétique m'a pris dans ses rets. Plus moyen de m'échapper de cette histoire rocambolesque: entre visite du Président et projets fous du père anarchiste de la jeune fille, tout y est excessif, incroyable. Tout y est poésie.

 

Après Annabel, je m'attaque au Lemaître: quel mois de février!